N° 787 | Le 2 mars 2006 | Dossiers

Le rejet des entreprises classiques

Nathalie Bougeard

Pierre-Yves Leprince et Houcine El Khalloufi travaillent respectivement à Bretagne Ateliers depuis cinq et vingt ans. Expériences à l’appui, ils ont constaté que les entreprises du milieu ordinaire ne leur faisaient aucune place.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner