N° 1298-99 | Le 29 juin 2021 | Critiques de livres (accès libre)

Le petit garçon qui voulait grandir

Régis Granier


Éd. Librinova, 2020, (179 p. – 14,50 €) | Commander ce livre

Thèmes : Éducateur, Pratique professionnelle

Un quotidien dévoilé

Avoir travaillé plus de quarante ans comme éducateur spécialisé dans des maisons d’enfants à caractère social, cela laisse bien des souvenirs. Régis Granier en a retiré un récit décrivant sa profession avec autant d’humour que de tendresse. La confrontation aux plus durs des jeunes accueillis ne nous est pas épargnée, pas plus que celle avec les plus fumistes des professionnels ou avec le plus procédurier des directeurs. Mais là n’est pas l’essentiel. Coups de gueule, émotion palpable, incidents cocasses se succèdent, chacun de ces épisodes montrant les différentes facettes de ce véritable microcosme. On ne saura jamais ce qui relève du témoignage à partir de ce qu’a vécu l’auteur, de ce qui sort de son imaginaire ou de ce qui est issu d’une combinaison des deux. Peu importe ! En refermant la dernière page, le lecteur se sentira plus familier avec cette vie énigmatique qui se déroule derrière les murs de ces foyers et ces enfants qui vivent côte à côte sans avoir choisi d’être là et que des éducateurs aident à grandir. Simplement.

Jacques Trémintin


Dans le même numéro

Critiques de livres

Mathieu Palain

Sale gosse

Agnès Marot, Cindy Van Wilder,

#Tous debout