Le 10 février 2005 | Dossiers

Le pari d’un centre social pour les gens du voyage

Emmanuelle Stroesser

Thème : Gens du voyage

À Cognac en Charente, le centre social intercommunal des Quatre routes est spécialisé dans les gens du voyage. Chose plus rare, il aspire à disparaître et le dit ouvertement, refusant de devenir « une réserve indienne » et souhaitant responsabiliser tout à chacun, élus, institutions, travailleurs sociaux, Éducation nationale et les gens du voyage eux-mêmes !

Une fois ceci réalisé, estiment ses dirigeants, le centre social des Quatre routes n’aura plus sa raison d’être, sauf à faire de l’assistanat. Sa fermeture est donc programmée et annoncée. À la campagne, « les quatre routes » signifie croisement. C’était donc un nom idéal pour symboliser l’esprit du voyage. Aujourd’hui, il symbolise également la croisée des chemins entre cet objectif de fermer une fois le but atteint, la difficulté à créer les conditions pour cela et à… oser enfin franchir le pas.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner