Le 5 janvier 2012 | Dossiers

Le bas seuil d’exigence : une solution pour sortir les SDF de la rue ?

Laurent Burlet

Thèmes : SDF, Toxicomanie

L’expérience de l’Accueil Carteret, à Lyon, est quasi unique en France : depuis 2001, cette structure héberge une trentaine de SDF avec leurs addictions et leurs chiens. La majorité du public est constitué de grands exclus, qui ont connu dix ou quinze ans de rue. La souplesse est le maître-mot des travailleurs sociaux. Dans ce CHRS, nul besoin de remplir un contrat pour rester. Importée de l’accompagnement social des toxicomanes, la notion de bas seuil d’exigence semble pertinente pour certains sans-abri. Explication.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

La Place, un autre centre d’hébergement atypique

Comme l’Accueil Carteret, La Place, à Grenoble, fut un autre exemple de ce que peuvent apporter aux personnes en grande errance les centres d’hébergement à bas seuil d’exigence.

Lire la suite…

La santé déléguée aux équipes mobiles

Deux équipes mobiles, Interface SDF, pour le versant psy, et le Réseau social rue hôpital, pour le versant somatique, interviennent régulièrement à l’Accueil Carteret.

Lire la suite…

« Carteret doit devenir une structure médico-psycho-sociale »

Jérôme Colrat est directeur de l’association Alynea qui pilote l’accueil Carteret depuis un an. Ils pointent les limites de cet hébergement à bas seuil d’exigence.

Lire la suite…