N° 967 | Le 1er avril 2010 | Décryptage

Le Flash-Ball remis en cause

Joël Plantet

« Manquements professionnels graves », « négligences », absence de formations pour les policiers utilisateurs, carence de débriefing après intervention. L’utilisation du Flash-Ball pose problème et fait débat

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner