N° 1162 | Le 30 avril 2015 | Marianne Langlet | Décryptage

La réduction des risques, à petits pas

La loi de Santé, votée par l’Assemblée nationale le 14 avril, donne à la réduction des risques liés aux usages de drogues une nouvelle ampleur. Elle permet l’expérimentation des salles de consommation à moindre risque et, en ajoutant la notion de dommages, élargi l’intervention de la RDR au delà des seuls risques infectieux.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner