| Dossiers

La pauvreté en milieu étudiant

Jacques Trémintin

Thème : Formation

Contrairement aux promesses d’égalité sociale, les fils d’ouvriers sont peu représentés à l’université. Et quand ils y parviennent, les difficultés financières sont telles qu’il doivent travailler tout en étudiant, ce qui réduit leurs chances de réussite. Une forme de prostitution se développe même dans le monde étudiant. Un phénomène qu’il n’est pas possible de mesurer avec précision mais qui reste préoccupant

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Démocratiser les métiers du social

Jean-Marie Pierre, trésorier de l’École normale sociale de l’Ouest, association qui assure la formation des assistants de service social et des éducateurs de jeunes enfants sur Nantes et Angers le reconnaît : les frais d’études auxquels sont soumis les étudiants en travail social sont trop élevés. À défaut d’obtenir la gratuité, il préconise le développement de la voie de l’apprentissage, seule à même de permettre aux plus défavorisés d’accéder à ces métiers

Lire la suite…

« Je suis contente de revenir à l’école le lundi matin »

Six élèves assistants de service social, qui travaillent pour participer au financement de leurs études, racontent leur quotidien

Lire la suite…