| Dossiers

La nuit institutionnelle

« Qui est-ce qui fait la nuit ? »... L’interrogation est souvent entendue en fin d’après-midi dans les institutions sociales et médico-sociales. En-dehors d’être là et d’accompagner, les veilleurs et les veilleuses doivent en plus fabriquer et réaliser quelque chose relatif à la nuit. Méconnu, ce travail est essentiel dans la continuité de l’accueil, des soins et des accompagnements socio-éducatifs. Analyses et regards croisés sur ce métier à l’heure où la volonté politique est de passer de la veille à la sur-veillance.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner