N° 876 | Le 13 mars 2008 | Décryptage

La maladie psychique a une parole

Joël Plantet

Comme en 2003, les salons de l’Hôtel de ville parisien se sont ouverts aux usagers de la santé mentale. De plusieurs pays, des personnes souffrant de maladies psychiques sont venues s’exprimer, et s’organiser

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner