N° 272 | Le 8 septembre 1994 | Sommaires

La fratrie d’un enfant suivi en SESSAD réagit souvent à l’action de l’intervenant. Que faire ?