N° 902 | Le 23 octobre 2008 | Dossiers

L’évaluation des pratiques, une question de méthode

Jacques Trémintin

Thème : Évaluation

Conformément à la loi, tous les établissements du social et du médico-social auraient déjà dû procéder à une évaluation. On en est loin tant les réticences sont grandes. Si certains considèrent l’évaluation comme une chance pour l’action des professionnels d’autres y voient plutôt une menace. Exemple de l’association Marie Moreau qui, en privilégiant la démarche participative et en se concentrant sur les moyens mis en œuvre, a su fédérer les énergies et lever les réticences.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

« L’évaluation permet de prendre du recul par rapport au quotidien »

Entretien avec Nicolas Auvray, éducateur spécialisé dans l’association Marie Moreau.

Lire la suite…

« Chacun s’inspire des avancées de son voisin et s’en trouve stimulé »

Entretien avec Didier Mahé, directeur général de l’association.

Lire la suite…