N° 752 | Le 12 mai 2005 | Dossiers

« L’enjeu est d’associer les populations aux décisions »

Propos recueillis par Cédric Morin

Pour Cyprien Avenel, sociologue , enseignant à Sciences Po Paris et auteur de Sociologie des quartiers sensibles (Armand Colin, 2004), la construction et la démolition de logements dans le cadre de la loi de cohésion sociale, vise à restaurer la mixité et à casser le ghetto. Mais, explique Cyprien Avenel, la notion de mixité ne va pas de soi. Les familles n’ont pas nécessairement envie de quitter leurs quartiers. Et les gens ne veulent pas forcément se mélanger. Tout dépendra pour réussir, des contextes locaux et des négociations avec les habitants

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner