| Dossiers

J’habite chez ma mère, à… l’IMP

Jacques Trémintin

Thèmes : Parentalité, Mental

Après quelques difficultés, des mères accueillies peuvent reprendre une vie autonome. Pour d’autres en échec total c’est le placement de leurs enfants. Mais entre ces deux situations extrêmes, Proximan propose un travail d’accompagnement à la parentalité déficiente, produit d’un partenariat exemplaire

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Les professionnels entre protection de l’enfant et droit des familles

Faut-il maintenir les relations entre un enfant placé et ses parents ou au contraire existe-t-il des circonstances qui justifient une mise à distance ? Cette question fondamentale est brouillée par des problématiques idéologiques, culturelles et émotionnelles qui ne permettent pas toujours de répondre d’une manière cohérente. Un colloque de l’association Anthéa [2] a tenté d’apporter, les 26 et 27 mai 2003 quelques éclaircissement

Lire la suite…