N° 641 | Le 7 novembre 2002 | Dossiers

Il faut que la formation soit adaptée aux besoins

Propos recueillis par Guy Benloulou

Pour Christian Guillaumey qui préside le comité national de liaison des associations de prévention spécialisée (CNLAPS) c’est tout le travail social qui est en difficulté. L’avenir est menacé par un risque de n’avoir su assurer un niveau de professionnalité suffisamment anticipé.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner