N° 528 | Le 20 avril 2000 | Dossiers

Il faudrait que les élèves se sentent bien et heureux

Propos recueillis par Jacques Trémintin

Gabriel Cohn Bendit, pédagogue en retraite a été l’initiateur en 1982 du Lycée expérimental de Saint-Nazaire (qui fonctionne encore aujourd’hui) ainsi que du Groupement des retraités éducateurs sans frontières [1] qui intervient dans différents pays du tiers-monde et a déjà proposé au ministère de l’Education nationale de venir renforcer les équipes pédagogiques dans les établissements sensibles. Il a proposé d’ouvrir sur le territoire une demi-douzaine de collèges pionniers inspirés des méthodes proposées par Marie-Danielle Pierrelée et a été reçu par Jack Lang à ce sujet

[1GREF : 28 bd Bonne nouvelle - 75010 Paris. Tél. 01 45 23 10 81 - Fax 01 48 01 08 69

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner