N° 1198 | Le 21 avril 2017 | Myriam Léon | Dossiers

Genre et sexualité • Formation : les premiers émois

Thème : Sexualité

Le silence pèse sur les problématiques de genre et de sexualité dans la plupart des institutions du travail social. Ces questions interpellent souvent les professionnels, la plupart du temps livrés à eux-mêmes pour y répondre. Mais le tabou reste entier. Quelques structures travaillent sur ces problématiques comme sujets de réflexion et de formation.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

« La bienveillance excuse la maladresse »

À Marseille, le Planning familial forme de plus en plus de travailleurs sociaux. Même s’ils sont des professionnels de l’écoute, ils découvrent une autre manière de prêter l’oreille à l’intimité.

Lire la suite…

« Partir de notre vécu, de nos envies »

Président d’Handi mouv’, association de défense des droits des personnes handicapées, Loïs Crépy est aussi intervenant lors des séminaires de formation « Genre, sexualité et travail social » de l’Afertes à Arras.

Lire la suite…