N° 1284 | Le 24 novembre 2020 | Propos recueillis par Myriam Léon | Dossiers

Entretien avec Michaël Balandier • Accompagner le parcours initiatique

Thème : Sexualité

En Bourgogne-Franche-Comté, une formation, dispensée à l’Institut régional du travail social de Besançon et en institutions, rappelle l’obligation légale de permettre les relations affectives et sexuelles dans les lieux de vie principaux. Un préalable pour réfléchir à l’accompagnement et à la réduction des risques.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Vie affective et sexuelle • Accompagnement classé X

De plus en plus d’institutions considèrent le respect de l’intimité comme une priorité éducative, à conjuguer avec le devoir de protection. Si les mœurs évoluent, les professionnels doivent adapter leur posture. Or, ils manquent encore de formation, d’outils et de cadre clair pour vraiment faire bouger les lignes.

Lire la suite…

Reportage • L’amour est dans l’institution

Depuis 2012 dans le Var, la formation Handisens questionne les usagers, les professionnels et les familles sur l’accès à la vie affective et sexuelle. Peu à peu, les travailleurs sociaux apprennent à lâcher du lest sur la sécurité pour respecter l’intimité des résidents. Les couples se font de plus en plus nombreux.

Lire la suite…