Le 5 février 2009 | Dossiers

« En 1982, il n’y avait rien pour les femmes et pour les enfants »

Nathalie Bougeard

Plus de vingt-cinq après, Françoise, mère d’une fille née à Fleury se souvient. Pas forcément des dates mais de mille souvenirs et autant de détails qui racontent mieux que tout la vie en prison.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner