| Propos recueillis par Mylène Béline | Dossiers

Du "placement éducatif à domicile" à l’AEMO

« Le placement à domicile, c’est difficile à mettre en place et ça coûte cher »

Thème : Placement familial

En Côtes d’Armor, le centre départemental de l’enfance et de la famille et un établissement privé, l’Envol, pratiquent depuis neuf ans le placement à domicile, qu’ils nomment placement éducatif à domicile (PED). Aujourd’hui ils revoient leur copie.
Survol de ce parcours avec Philippe Lepoullouin et Marine Hautemulle respectivement Directeur enfance famille et Conseillère technique enfance au Conseil général [1].

[1Conseil Général - Direction enfance famille - 1 rue du Parc - 22000 Saint Brieuc. Tél 02 96 77 68 95

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

L’accompagnement dans un environnement familier

En Ille-et-Vilaine, une soixantaine d’enfants bénéficient de mesures alternatives au placement mises en œuvre par des services appartenant à deux maisons d’enfants du secteur associatif [2] et un établissement du conseil général : le centre départemental de l’enfance, où nous avons réalisé un reportage.

Lire la suite…

Et si on plaçait l’enfant… chez lui ?


Le placement à domicile, qui permet de suivre l’enfant dans son lieu de vie habituel, le plus souvent chez ses parents, existe depuis le début des années 90. Cet accompagnement particulier, qui ne peut être efficace que dans certaines conditions, a l’immense avantage de ne pas couper l’enfant de son environnement familier et d’éviter certains placements douloureux. Toutefois, son application est limitée car elle nécessite un fort encadrement et la disponibilité permanente d’un lit en cas de crise grave.

Lire la suite…