N° 797 | Le 18 mai 2006 | Décryptage

Des zones d’attente toujours problématiques

Joël Plantet

En plein débat sur immigration « choisie » ou immigration « subie », une association veillant au respect du droit des étrangers a rappelé les conditions de refoulement pour les étrangers non admis sur le territoire. L’attitude de l’administration est de plus en plus répressive. Le cas des mineurs isolés reste particulièrement préoccupant

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner