Le 25 avril 2002 | Dossiers

Des lieux d’écoute anonyme pour quoi faire ?

Anne Catal

Thème : Pratique professionnelle

La solitude, la déprime, le mal-être causent des souffrances dont SOS Amitié et la Porte Ouverte recueillent les mots en entretien, l’une par téléphone l’autre dans ses locaux. Les bénévoles de ces associations apportent à ceux qui les sollicitent une aide différente de l’intervention traditionnelle des professionnels de la santé et du social. Il n’y a pas concurrence mais complémentarité

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Téléphonie sociale : une écoute anonyme et immédiate

Pour Anne Boisset sociologue et formatrice à l’Association de recherche et d’études sur la téléphonie sociale [2], les clés du succès de la téléphonie sociale tiennent au fait que dans une situation de crise, un moment d’angoisse, un sentiment de solitude, on puisse parler avec quelqu’un sans attendre et sans être identifié

Lire la suite…