N° 1181 | Le 17 mars 2016 | Marianne Langlet | Décryptage

Derrière les barreaux, la grogne

Ils sont la dernière roue du carrosse. Pourtant, les conseillers d’insertion et de probation, travailleurs sociaux de l’administration pénitentiaire, sont au plus près des personnes détenues, font le lien avec les familles, accompagnent la peine, l’aménagent parfois, préparent leur sortie… Un travail essentiel, dans des conditions impossibles.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner