N° 655 | Le 27 février 2003 | Dossiers

Comment l’École des parents traverse le temps

Mireille Roques

Thème : Parentalité

La petite école des années trente qui prodiguait des conseils avisés aux parents est devenue un gros établissement. Ainsi l’École des parents et des éducateurs gère aujourd’hui près de 20 000 appels téléphoniques par an, assume 150 formations différentes à 500 stagiaires chaque année, anime un Café des parents et une Maison ouverte pour les enfants. Le tout sans perdre sa vocation première d’être à l’écoute des pères et mères de famille en délicatesse entre eux ou avec leur progéniture, leur permettant de parler, de réfléchir, de se rencontrer

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Le plateau téléphonique à l’écoute des parents et des enfants

Psychologues, juristes, éducateurs répondent aux mille questions des petits et des grands, les conseillent, les rassurent, les informent. Des légers bleus à l’âme ou de grandes souffrances chez ceux qui appellent mais souvent le seul moyen de ne pas déprimer. Récit d’un moment passé au premier étage de l’impasse Bon Secours

Lire la suite…

Un après-midi au Café des parents

Le Café des parents avance sa terrasse couverte sur le boulevard Voltaire , comme n’importe quelle brasserie du quartier. Poussons la porte : à l’intérieur, un comptoir et des tables justifient l’enseigne. Pourtant, les couleurs vives du mobilier, les (...)