N° 697 | Le 19 février 2004 | Dossiers

« Ce serait dommage si la vieillesse inversait le processus d’intégration »

Propos recueillis par Guy Benloulou

Thème : Mental

Selon Nancy Breitenbach chercheuse à l’IRESCO [1] et auteure de Une saison de plus : Handicap mental et vieillissements [2], les handicapés mentaux jeunes sont de plus en plus nombreux à vivre en logement banalisé, bien insérés. Ainsi, Nancy Breitenbach pense-t-elle que « ce serait dommage si, lorsqu’elles atteignent le grand âge, on revenait en arrière en ramenant en institution les personnes déficientes intellectuelles »

[1Institut de recherche sur les sociétés contemporaines (CNRS)

[2Desclée de Brouwer, 1999

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Un service d’accompagnement pour personnes handicapées mentales âgées

Ce service accompagne des personnes handicapées mentales légères à partir de 50 ans dans leur vie quotidienne lorsqu’ils vivent chez eux, puis les aide à trouver un lieu de vie quand le maintien à domicile n’est plus possible ou plus souhaité. Une prise en charge originale appelée à se développer.

Lire la suite…