N° 649 | Le 16 janvier 2003 | Dossiers

« C’est une réponse aux droits et aux devoirs de chacun »

Propos recueillis par Guy Benloulou

Olivier Arnal, directeur de l’institut médico éducatif Les Cent Tilleuls à Montaigut dans le jura [1], et son adjoint, Yves Saintoyant estiment qu’une différence fondamentale a été introduite par la loi de 2002 : celle de donner une priorité aux bénéficiaires. Et cela sous forme de contrat. C’est pour les professionnels une incitation à l’innovation. Désormais, on va, selon eux, gérer avec des projets mobilisant les ressources humaines et financières sur une durée déterminée

[1IME - 39570 Montaigut. Tel. 03 84 87 29 29

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner