Le 8 mars 2012 | Décryptage

Banlieues sans illusions, les oubliées de la campagne électorale

Joël Plantet


Relégués, stigmatisés, les quartiers populaires de la politique de la Ville font figure, pour l’instant, de grands oubliés dans la campagne électorale. Une initiative gonflée a récemment bousculé les candidats.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner