N° 1314 | Le 29 mars 2022 | Claudine Colozzi | Dossiers

Autisme et violences • Porter la parole des plus vulnérables

Thèmes : Autisme, Handicapés, Prévention

Présidente de l’association francophone de femmes autistes (AFFA), Marie Rabatel, 47 ans, se bat depuis des années pour lever l’omerta sur les violences sexistes et sexuelles qui touchent les femmes en situation de handicap.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Violences faites aux femmes en situation de handicap • Accompagner la libération de la parole

Maltraitance physique, agressions sexuelles, discriminations… Les femmes en situation de handicap sont plus souvent victimes de violences que les autres. Pourtant, contrairement au reste de la société, la parole peine à se libérer dans le champ du handicap, même si la question investit de plus en plus le débat public. Pour encourager les victimes à s’exprimer et accompagner les professionnels, des initiatives se multiplient.

Lire la suite…

Entretien avec Johanna Dagorn • Accueillir la parole des femmes victimes

Son enquête sur les violences sexuelles visant les femmes en situation de handicap, publiée en novembre 2021, a montré l’ampleur du phénomène et la nécessité de former les professionnels du secteur médico-social.

Lire la suite…