| Dossiers

Après Outreau, quelle place pour la parole de l’enfant ?

Jacques Trémintin

Thème : Abus sexuel

Il est des événements qui font parfois basculer les convictions. Il faut pourtant se méfier des brusques retournements d’opinion et prendre la distance nécessaire afin d’adopter une position qui, tout en faisant avancer les choses, ne soit pas prisonnière de l’émotion

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

« En cas de plainte, agir dans la transparence »

Et si un jour, un jeune se plaignait devant vous de votre collègue ou à l’inverse qu’il se plaignait de vous en évoquant un attouchement sexuel ? Claude Bynau, psychologue, a reçu un jour l’une de ces confidences. Il nous explique comment il a agi, en faisant complètement confiance à la procédure judiciaire

Lire la suite…