| Dossiers

À Montpellier, une cellule « parentalité-usage de drogues »

Nathalie Bougeard

Thèmes : Toxicomanie, Maternité

En 1997, dans une dynamique proche du Safed, Corinne Chanal, sage-femme, a conçu et mis en place à Montpellier un accueil et un suivi spécifiques pour les femmes consommatrices de drogues.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Accompagner les femmes enceintes en difficulté

Né dans la foulée de la loi de 1975 sur l’IVG, le Safed de Rennes ou service d’accompagnement aux femmes enceintes en difficulté est une structure unique en France, financée par le conseil général d’Ille-et-Vilaine. Son équipe pluridisciplinaire, une secrétaire, deux assistantes sociales, une sage-femme et une psychologue, a deux objectifs : prendre en compte la détresse des femmes enceintes et garantir le suivi de leur grossesse mais aussi limiter les risques pour l’enfant à naître.

Lire la suite…