N° 965 | Le 18 mars 2010 | Dossiers

À Caen, le Samie propose un accueil jusqu’à vingt et un ans

Nathalie Bougeard

Thème : Mineur étranger

Ouvert depuis septembre 2006, le service d’accueil des mineurs isolés étrangers (Samie) est aujourd’hui constitué d’une équipe de neuf professionnels, dont six intervenants sociaux qui, au quotidien, assurent les suivis. Avec un âge moyen à leur arrivée de dix-sept ans, les jeunes, qui dès le début de leur prise en charge vivent en autonomie, restent en moyenne trente-cinq mois.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Mineur, étranger, isolé : triple handicap ?

Quelle protection ? Quand seront pris en compte leurs droits fondamentaux ? Bien qu’ils relèvent de la protection de l’enfance, les mineurs isolés étrangers sont rarement traités comme des enfants en danger… Ils sont de plus en plus nombreux, surtout à Paris. Les associations appellent l’Union européenne à créer un statut spécifique pour eux et à s’intéresser beaucoup plus à leur prise en charge.

Lire la suite…