N° 1265 | Le 21 janvier 2020 | Paroles de métiers

Le travailleur social doit-il toujours obéir à sa hiérarchie ?

Thèmes : Conflit, Pratique professionnelle

«  J’aime la règle qui corrige l’émotion. J’aime l’émotion qui corrige la règle  », affirmait Georges Braque. Le cadre posé par la hiérarchie offre au travailleur social une triangulation utile et nécessaire. Pour autant, la créativité est fille du pas de côté et de l’indocilité.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner