N° 1265 | Le 21 janvier 2020 | par Armandine Penna | Dossiers

Reportage • Vigilance sur l’outil

Thèmes : Pauvreté, Précarité

Pour l’intervenant social qui instruit un microcrédit social, l’enjeu est d’analyser sa pertinence au vu de la situation budgétaire de la personne accompagnée : pour lui donner une vraie chance. Exercice avec le «  conseil solidaire  » du centre communal d’action sociale de Nantes, pionnier en la matière.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Microcrédit • À l’épreuve sociale

Depuis les années 2000, les travailleurs sociaux peuvent proposer des microcrédits personnels accompagnés. Si ce nouvel outil se déclare en faveur de l’inclusion, il reste cependant dans une logique bancaire d’endettement.

Lire la suite…

Entretien avec Pascal Glémain • Le travailleur social et la banque

Outil financier à dimension sociale, le microcrédit personnel entre de plus en plus dans la mallette professionnelle des travailleurs sociaux.

Lire la suite…