N° 1244 | Le 5 février 2019 | Myriam Léon | Angle droit

Droit au répit • Aidant cherche repos désespérément

Thème : Handicapés

Opérationnel depuis mars 2016, le droit au répit pour les aidants familiaux
n’apporte pas de réponse satisfaisante à l’épuisement des proches. Son inscription dans la loi réveille cependant une prise de conscience de la nécessité d’apporter une réponse à ce problème de santé public.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner