N° 1235 | Le 18 septembre 2018 | par Lætitia Noviello | Dossiers

Réforme des diplômes • La cloche a sonné

Thème : Formation

La longue refonte des formations a vu s’affronter deux visions des métiers du social. D’un côté, les tenants d’un diplôme unique, façon « social worker » à l’anglo-saxonne, de l’autre, les défenseurs de l’identité des métiers. La réforme qui entre en vigueur mélange ces deux appréhensions, introduisant davantage de cours en commun mais préservant les spécificités de chaque formation.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner

Dans le même numéro

Dossiers

Formation • Ce qui change pour les écoles et les étudiants

Qu’est-ce qui va changer concrètement dans les contenus de formation, dans les liens avec l’Université, dans les certifications, pour les stages ? Comment les écoles se sont-elles organisées pour mettre la réforme en œuvre dans les délais impartis ? Explications.

Lire la suite…

Entretien avec Gabrielle Guarrigue • Former au travail social ou à l’intervention sociale ?

Quels sont selon vous les points positifs de cette réforme ?
L’un d’eux est le nouveau référentiel de formation. Il a sauvegardé ce qui correspond à l’essentiel de chaque métier. On a évité de justesse d’en arriver à un diplôme unique de travailleur (...)