N° 1215 | Le 19 octobre 2017 | Propos recueillis par Katia Rouff-Fiorenzi | Matière à pensées

Entretien Jean-Marc Buziau • L’alcoolisation fœtale, aussi évitable qu’irrémédiable

Le Syndrome d’alcoolisation fœtale (Saf) touche 3 000 à 7 000 bébés par an en France. Le centre d’action médico-sociale précoce du Cambrésis (Hauts-de-France) a mis en place une action globale contre ce premier facteur de handicap mental.

Ce contenu est réservé aux abonnés à la version numérique de Lien social

Vous êtes abonné(e) ?

Connectez-vous pour accéder en ligne aux contenus de Lien Social.

Vous n’êtes pas abonné(e) ?

Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout le site.

S’abonner