Numéro actuel | N° 1210-1211 | du 29 juin 2017

  • Dossier
    Humour et travail social • L’éclat du rire
  • Critiques de livres

Découvrir ce numéro



L'Actualité de Lien Social RSS

26 juin 2017

À Marseille, une maison de répit, alternative aux soins sous contrainte

Marseille poursuit son cheminement vers un traitement humanisé de la folie. Depuis janvier 2017, une expérimentation se déroule dans un immeuble du centre-ville pour inventer une maison de répit. L’idée est de procurer un lieu contenant, rassurant, rassérénant pour éviter (...) Lire la suite…

23 juin 2017

La prévention de la radicalisation fait débat

La lutte contre la radicalisation, au cœur de l’actualité depuis plusieurs années, demeurera certainement un axe majeur de la politique gouvernementale. Elle est toutefois loin de faire l’unanimité, tant sur la conception de la radicalisation que sur les prises en charge et les (...) Lire la suite…

20 juin 2017

Yvelines : « zéro sans solution » et... zéro social ?

Les Yvelines s’apprêtent à accueillir une superstructure dédiée au handicap. Lancé le 18 mai, l’appel à projet vise la création d’une « plateforme interdépartementale d’hébergement et de services pour adultes avec troubles du spectre autistique et pour adultes avec handicap psychique ». (...) Lire la suite…

14 juin 2017

La protection de l’enfance demande protection

« Vous êtes là pour nous protéger, mais vous ne pouvez même pas vous protéger vous-mêmes » . Formulé par une jeune du foyer d’accueil d’urgence départemental des Hauts-de-Seine, ce constat résume l’impuissance du personnel de l’établissement. Une partie de l’équipe a constitué le (...) Lire la suite…

12 juin 2017

Calais : les associations sous pression

« C’est le degré zéro de l’accueil, pire c’est la chasse aux exilés et la mise sous pression des associations qui les aident. » Vice-président de l’Auberge des migrants, François Guennoc résume ainsi la situation à Calais. Depuis le début de l’année, après le démantèlement de la « (...) Lire la suite…

9 juin 2017

Même la Poste se paye sur le social…

Tout se paye ma p’tite dame, même l’attention du facteur, à en croire la nouvelle offre de service du groupe La Poste : « Veiller sur mes parents ». Derrière cet intitulé bienveillant, un produit destiné à rompre l’isolement des personnes âgées. Moyennant un abonnement de 39,90 euros (...) Lire la suite…

6 juin 2017

Le manifeste « Vieux et chez soi » fait réagir

« Si nous sommes nombreux, nous serons plus forts pour chercher ensemble et inventer une autre façon de concevoir un accompagnement solidaire et fraternel jusqu’au bout de la très grande vieillesse ». Relayé par Libération le 25 mai, le manifeste Vieux et chez soi réunit plus de 90 (...) Lire la suite…

Dossiers en ligne