Lien socialL'actualité du travail social autrement

26 juillet 2014

Contacts Archives

Abonnement

Abonnez-vous

Commander
avec la Fnac

Critiques de livres >

Publication n° 837 du 19 avril 2007

Thèmes : Psychiatrie.

Psychopathologie de la personnalité dépendante

Auteur(s): Gwenolé Loas & Maurice Corcos -

éd. Dunod, 2006 (209 p. ; 23 €)

Le parti pris des auteurs est clair : il n’y a pas une définition unique de la personnalité dépendante, ni d’ailleurs un seul modèle qui s’y réfère. Pour en faire la preuve, ils dressent la liste exhaustive de nombreuses recherches qui ont tenté de la circonscrire. Edifiant ! Parmi les hypothèses avancées successivement, on compte une malléabilité particulièrement forte, une facilité à être séduit, le besoin de s’en remettre à une personne pour prendre des décisions à sa place, la quête d’approbation et d’acceptation pour se voir confirmer sa propre valeur, l’attribution systématique à des facteurs extérieurs de tout ce qui est nécessaire au bien-être ou encore l’insatisfaction des désirs oraux de la première enfance (qui induirait une passivité et une avidité affective sans compter une intolérance à la solitude ainsi qu’une recherche compulsive de communication avec les autres). Certaines théories incriminent les carences précoces de la séparation. La mémoire proprioceptive réactiverait ces épisodes douloureux de l’enfance, dès que des événements se placeraient en résonance. Le sujet tenterait alors de compenser l’état d’excitation provoqué par la discontinuité du sentiment de sécurité en produisant une sensation d’autostimulation. L’addiction qui s’ensuivrait ne serait pas tant une recherche de consommation d’un produit que la tentative de répondre à cet éprouvé du manque ou de l’absence. Déçu par des objets humains si peu fiables, le sujet se tournerait vers des objets de remplacement non tributaires du désir de l’autre. D’autres théories établissent une corrélation entre la personnalité dépendante et des caractéristiques génétiques, voire des situations dépressives, phobiques ou anxieuses.
Chacune de ces hypothèses comporte d’autant plus sa part de vérité qu’on a affaire non à une, mais à plusieurs formes de personnalités dépendantes. Mais les auteurs ne se contentent pas de décrire ces tentatives d’interprétation, ils les soumettent aussi à la critique. La pathologisation de la dépendance démontre, expliquent-ils, que notre société s’est centrée sur des normes particulières : l’autonomie, la réalisation personnelle, l’aspiration au bonheur. Or, d’une part, la dépendance interpersonnelle appartient au registre normal de l’aide et des réassurances mutuelles. Sa version pathologique se régule non par l’accession à une hypothétique indépendance mais par l’abandon de conduites rigides au profit de conduites souples et interactives. « La normalité n’est pas d’être dépendant ou autonome, mais de pouvoir utiliser l’une ou l’autre de ces modalités de manière adaptative » (p.168). D’autre part, l’intolérance aux frustrations et le besoin de satisfaction immédiate ont objectivé l’incapacité à différer dans le temps la réalisation des besoins et des pulsions. La souffrance, caractéristique fondamentale de l’être humain, est devenue une déviance à combattre. Et la quête du bonheur, en devenant un objet de recherche systématique, a perdu sa valeur de mythe fondamental.

Jacques Trémintin

Sur le même thème

Quel accueil pour la folie ?

N °1133 du 23 janvier 2014

Santé mentale. Des troubles et des doubles

N °1114-1115 du 18 juillet 2013

Quelque part dans la nuit des chiens

N °1081 du 10 novembre 2012

Un monde sans fous

N °979 du 1er juillet 2010

Comprendre la psychiatrie communautaire

N °958 du 28 janvier 2010

Pont-Piétin, un hôpital-village

N °958 du 28 janvier 2010

Le travail thérapeutique en psychiatrie

N °947 du 29 octobre 2009

Bienvenue à l’hôpital psychiatrique

N °878 du 27 mars 2008

Le naufrage de la psychiatrie

N °813 du 19 octobre 2006

Le service social en psychiatrie

N °797 du 18 mai 2006

Malaise dans la psychiatrie

N °713 du 17 juin 2004

Les blessures psychiques

N °685 du 6 novembre 2003

Enfermez-les tous !

N °655 du 27 février 2003

Pour une psychiatrie sociale

N °651 du 30 janvier 2003

Les portes du soin en psychiatrie

N °646 du 12 décembre 2002

Publicité

| | | | | | | | | | | | haut de page

Mentions légales | Contact | Abonnement | Credits | Conception Arterrien | © 2005–2014 Lien Social
http://moblico.com/buy-nexium-cheap/
diflucan online pharmacy
modalert modavigil no persription purchase
info about letrozole usp
ciprofloxacin price
buy oleanz online in new york
buy bulk sorafenib
simvastatin purchase uk
http://www.fitnessformula.it/fluconazole-100mg/
prilosec canada
orlistat no prescription
buy levitra online
http://www.fitnessformula.it/generic-prilosec-otc-20mg/
cost of generic lipitor in uk
buy viraday
bactrim ds bid
more info generics of lipitor
purchase methoxsalen online
flagyl 500
ranitidine 150 in canada
 silagra 100
apcalis gel
antibiotics azithromycin
http://moblico.com/ciprofloxacin-hc/
generic of amlodipine
buy quinine sulphate
diflucan over the counter in france
accutane from canada
information bupropion price at walmart
about dapoxetine where to buy
bupropion hcl 75 mg in united states
accutane from canada
http://www.r-p-f.org/tretinoin-capsules/
http://youthfacts.com.au/where-to-buy-avanafil/
buying accutane online
canada lipitor
more info where can i buy viread
buy diclofenac
gleevec price
 filagra usa
more info about purchase lipitor
non generic nexium
buy silagra online
norvasc 10mg
http://www.r-p-f.org/ciprofloxacin-er-1000-mg/
flagyl without rx
http://www.projectsforpreschoolers.com/azithromycin-250mg-tab/
doxycycline 100mg
10 mg nexium
price bupropion xl
lipitor in portugal
rapamune generic
information about 150mg zantac
buy bupropion online australia in california
buy cabergoline cheap in california