Lien socialL'actualité du travail social autrement

16 avril 2014

Contacts Archives

Abonnement

Abonnez-vous

Commander
avec la Fnac

Critiques de livres >

Publication n° 791 du 30 mars 2006

Thèmes : Relation.

Questions de distance dans la relation éducative

Auteur(s): Christine Dorme -

éd. L’Harmattan, 2005 (120 p. ; 12 €)

Voilà un petit ouvrage tout à fait intéressant qui pose en termes clairs la question de la proximité relationnelle. Notre profession a cru un moment qu’elle allait pouvoir éviter le risque d’envahissement fusionnel réciproque que représente la trop grande proximité avec l’enfant, en essayant de chasser toute subjectivité et de privilégier une écoute non impliquée.
Mais, qu’on le veuille ou non, la relation éducative provoque des sentiments complexes. D’abord du fait de l’institution qui, de par l’étayage qu’elle propose à l’enfant, place le professionnel en situation de « mère dévouée ». Ensuite, du fait de l’enfant carencé lui-même, qui est tout particulièrement demandeur d’attention. Même si l’affection qu’il recherche est potentiellement dangereuse pour lui car pouvant, en cas de nouvelle défaillance, le blesser à nouveau, elle apparaît comme un facteur incontournable de son équilibre : « L’être humain a besoin de se sentir aimé et protégé pour se développer harmonieusement » (M. Sillamy). Enfin, du côté de l’intervenant, la quête contradictoire de l’enfant éveille des sentiments complexes, réactivant chez lui des angoisses infantiles, des peurs, des désirs et frustrations refoulées. Assigné à un rôle de suppléance, il se voit confronté au désir de réparer et d’être réparé, tant la capacité d’agir avec amour et compassion est étroitement liée à la culpabilité. Aussi, dans sa relation à l’enfant, ne peut-il que convoquer son implication émotionnelle et affective : « de même qu’une mère mythique idéale est enfouie dans chaque carencé, de même l’image du thérapeute idéal ou du parent salvateur est profondément installée dans l’inconscient de toute personne ayant choisi d’aider un être humain » (Michel Lemay cité p.68). Ce qui se joue alors peut tout autant s’exprimer dans l’amour (avec l’écueil d’une fusion qui ne laisse pas à l’autre une place différenciée), que dans la haine (l’enfant rejouant le rejet dont il a déjà été victime), l’un et l’autre n’étant que les extrémités de la gamme d’affects qui s’expriment. Winnicott expliquait qu’un attachement préalable était nécessaire pour qu’un processus de séparation puisse s’initier. La juste distance relationnelle pourrait donc se relier à cette proximité bienveillante dans laquelle l’enfant se sent aimé, soutenu et valorisé, sans pour autant être affectivement dépendant. Si l’enfant doit faire le deuil de ne jamais rencontrer la mère idéale, celui de l’éducateur consiste à ne jamais pouvoir la remplacer. Il peut agir sur cette distanciation, en apprenant à mieux se connaître et en n’hésitant pas à remettre en question son action. Il peut aussi s’appuyer sur l’équipe, sur les supervisions et sur l’écrit qui jouent alors le rôle de tiers. Mais la bonne distance n’existe jamais en soi. Dans chaque rencontre, le professionnel oscille entre le trop proche et le trop éloigné, entre le suffisamment près et le suffisamment distancié.

Jacques Trémintin

Sur le même thème

Adolescence, parole et éducation

N °867 du 10 janvier 2008

Mauvais objet, mauvais sujet

N °763 du 1er septembre 2005

Éloge de la parole

N °694 du 29 janvier 2004

La relation éducative

N °668 du 5 juin 2003

Publicité

| | | | | | | | | | | | haut de page

Mentions légales | Contact | Abonnement | Credits | Conception Arterrien | © 2005–2014 Lien Social
accutane ulcerative colitis http://www.redligare.org/spip.php?buy=282766 reglan pump in united states cyklokapron in secaris http://www.redligare.org/spip.php?buy=466977 treatment pancreatitis azathioprine tinnitis altace biaxin prescription phenergan ld50 http://www.redligare.org/spip.php?buy=899855 coumadin with dilantin in france exelon corporation philadelphia in mexico information non-prescription zyrtec diovan kalpress valsartan ranolazine schram ftv lasix im spiriva muscle cramps in india ashwagandha ip china clomid cpt code strattera more info calcium oxalate topamax substitute for vesicare http://www.redligare.org/spip.php?buy=221738 evista 60mg synthesis of chloramphenicol http://www.redligare.org/spip.php?buy=389200 http://www.redligare.org/spip.php?buy=930603 http://www.redligare.org/spip.php?buy=146910 about rash paxil avodart diarrhea actonel boniva comparison http://www.redligare.org/spip.php?buy=783335 crestor benefits http://www.redligare.org/spip.php?buy=574043 diflucan natural substitute information about xanax tylenol pm cymbalta antihistamine boniva cost generic singulair suicide buy patanol generic ocd zoloft ashwagandha blood pressure http://www.redligare.org/spip.php?buy=372859 merck pharmaceuticals cymbalta vitells purim http://www.redligare.org/spip.php?buy=75587 arimidex thinning hair lipitor three benefits naltrexone hydrochloride more info about prilosec for ulcers http://www.redligare.org/spip.php?buy=284068