N° 984 | du 9 septembre 2010

Critiques de livres

Le 9 septembre 2010 | Marianne Langlet

Un nouvel art de militer

Sébastien Porte & Cyril Cavalié


éd. Alternatives, 2009 (141 p. ; 25 €) | Commander ce livre

Thème : Sociologie

Il pourrait s’appeler le manuel du parfait militant des temps nouveaux. En réalité, le livre s’intitule Un nouvel art de militer. Presque un livre d’art. Les photos sont nombreuses et la présentation est soignée. Une balade dans les nouvelles formes du militantisme. À l’heure où les grèves semblent avoir atteint leurs limites pour cause de service minimum et où les manifestations ne rassemblent pas toujours les foules, certains réinventent des modes d’action. Le nombre n’y fait pas la force, l’image et le message priment.

L’humour aussi. Des actions pour le respect de l’environnement, au soutien aux personnes sans papiers ou sans logement, en passant par les mouvements contre les multiples techniques de surveillance, aux « barbouilleurs, déboulonneurs et casseurs de pub », le recueil revient sur chacun de ces groupes. Il raconte leur histoire, leur message, leurs modes d’action. Le chapitre d’ouverture, « à l’école de la désobéissance » peut se lire comme un petit manuel. Il rappelle, photos à l’appui, les techniques de blocage et de résistance pour durer face aux forces de l’ordre sans être accusé de violence. Il détaille l’action du Manifeste des désobéissants, un collectif qui s’emploie à épauler les groupes dans leurs interventions et leur propose une formation aux actions non violentes. Une réponse en miroir à ces nouveaux stages « anti-séquestration » destinés cette fois aux dirigeants d’entreprises qui doivent désormais faire face à de nouvelles formes de protestation.


Dans le même numéro

Critiques de livres