N° 1191 | du 15 septembre 2016

Critiques de livres

Le 15 septembre 2016 | Jacques Trémintin

Pas si fou • Quand un village accueille le handicap psychique

Alain-Paul Perrou et Lætitia Delhon


Ed. Presse de l’EHESP, 2016, (168 p. – 15 €) | Commander ce livre

Thème : Psychique

Quand, en 1993, le Centre d’Aide par le Travail de Mézin (Lot-et-Garonne) ouvre ses portes, les trois premiers travailleurs, vont proposer aux habitants l’entretien de leurs jardins ou le nettoyage de leurs véhicules. Plus de vingt après, l’« Établissement et service d’aide par le travail » accompagne soixante dix personnes souffrant de handicap psychique.

Dans un entretien avec son directeur-fondateur Alain-Paul Perrou, Lætitia Delhon décrit cette aventure originale et féconde. Le secret de la réussite de ce projet tient tout entier dans son intégration au sein même du village où il est installé. Le projet de blanchisserie ? Il est conçu dans les bâtiments désaffectés au milieu des habitants. L’hôtel-restaurant qui s’apprête à fermer ? Il est repris par l’établissement. La station-service qui menace de disparaître ? L’ESAT s’en porte acquéreur. Les achats sont en quasi totalité réalisés auprès des commerçants du cru. Il est fréquent de voir les usagers de l’établissement participer aux manifestations locales.

Ce partenariat étroit avec le tissu économique et social de proximité est complété par un réseau dense avec un secteur médical répondant avec réactivité aux décompensations psychiques des résidents. D’autant qu’un sas thérapeutique a été aménagé, afin d’éviter les hospitalisations intempestives : un atelier brocante permet aux résidents vivant une période difficile de tenter de se rétablir, en restaurant des vieux meubles. Il ne semble ne pas y avoir de limites ici à l’innovation, la créativité et l’ingéniosité.


Dans le même numéro

Critiques de livres