N° 1105 | du 16 mai 2013

Critiques de vidéos

Le 16 mai 2013 | Jacques Trémintin

Envie d’enfant : y a-t-il un âge pour être parent ?

Entretien avec Michèle Battista, psychiatre pour enfants et adolescents, animé par Antoine Alaméda, pédopsychiatre

DVD 39 €
Anthéa
BP 219
83006 Draguignan Cedex
Tél. 04 94 68 98 48

Thème : Maternité

L’évolution de notre société bouscule les jeunes générations dans leur rapport à la parentalité. Si le contrôle des naissances a permis de distinguer la sexualité de l’enfantement et de l’envie d’être parent, il a tout autant confronté la procréation à la culture consumériste. La banalisation de la fourniture d’ovocyte ou de paillettes de sperme, tout autant que l’échographie permettant de vérifier la conformité de l’embryon au modèle attendu, laissent croire que l’on pourrait choisir le sexe ou la couleur des cheveux de son futur bébé, comme au supermarché. Or, s’il y a bien un état qui s’oppose à l’immédiateté, c’est bien la grossesse. Le désir d’enfant doit mûrir. Le temps est l’allié de la maternité qui ne doit survenir ni trop tôt, ni trop tard. Devenir parent implique de s’opposer au tout, tout de suite.

Attendre un « heureux événement », c’est accepter le risque de la différence et se préparer au deuil de l’enfant idéal ou imaginaire. Autant de postures qui sont bouleversées par les grossesses précoces. Certes, il existe toujours des accidents de parcours. Mais ce n’est pas le plus fréquent. Même s’ils n’établissent pas toujours le lien avec les rapports sexuels, les adolescents sont bien informés des mécanismes de la reproduction. Il faut aller chercher ailleurs les raisons possibles : besoin de vérifier si son corps est bien opérationnel, reproduction d’un schéma familial où il est de coutume d’enfanter jeune, compensation d’une carence affective, grossesse auto-agressive… Ce n’est que par le dialogue et l’empathie, ainsi que dans l’accordage de nos temporalités si différentes, que l’on pourra accompagner les adolescentes enceintes, en se plaçant ni trop près, ni trop loin d’elles.