N° 743 | du 3 mars 2005 | Numéro épuisé

Dossiers

Le 3 mars 2005

Un montage financier exemplaire

Propos reccueillis par K.R.

France Active a octroyé deux prêts à la régie de quartier de Bezons et l’a aidée à obtenir les financements complémentaires au démarrage de son activité, comme le précise Cyril Baraban, directeur de l’association Prisme 95, délégation de l’association dans le Val-d’Oise.

« Créée par la Caisse des dépôts et consignations, l’Agence nationale pour la création d’entreprises, le Crédit coopératif, la fondation MACIF et des organisations caritatives, l’association France Active fédère un réseau de plus de 30 fonds territoriaux. Leur mission : favoriser l’insertion par l’économique en apportant aux porteurs de projet un accès au crédit, une expertise et un soutien financier (garanties sur emprunts bancaires et fonds propres).

Bruno Martin, chargé de mission de la régie de quartier de Bezons, a contacté Prisme 95 [1] sur les conseils de la direction départementale du travail et de l’emploi du Val-d’Oise au démarrage du projet en 2002. Après avoir établi un diagnostic de ce projet pour nous assurer de sa viabilité, nous avons accompagné cette association dans sa structuration et la recherche de financements.

Nous nous sommes portés caution à hauteur de 10 075 euros sur un prêt bancaire d’un montant de 15 500 euros octroyé par la Caisse d’épargne Île-de-France Ouest. Parallèlement, nous sommes intervenus par le biais d’un fonds commun de placement insertion emploi [2] d’un montant de 10 000 euros. Ce prêt à 2 %, qui sera remboursable à la fin du contrat d’une durée de 60 mois, a permis de financer le fonds de roulement de la régie de quartier.

Nous avons également aidé l’association à chercher des fonds auprès des fondations. Elle a ainsi obtenu 15 000 euros de la Fondation Vinci, 11 000 euros de la Fondation Agir pour l’Emploi (EDF) et 20 000 euros du Programme économie locale et sociale (PELS) de la Caisse d’épargne.

Nous assurons le suivi de la structure dans le cadre du fonds commun de placement insertion emploi. En effet, nous devons rendre compte aux épargnants de l’avancée du projet qui a été soutenu grâce à leurs placements solidaires. Nous rencontrons la régie de quartier au moins trois fois par an pour faire le point sur son évolution économique. Dans notre suivi, nous vérifions aussi que la structure respecte une éthique professionnelle et sociale et propose une formation qualifiante à ses salariés ».


[1Prisme 95 - 9 rue de la Grande Ourse - BP 28302 - 95803 Cergy Saint Christophe. Tel 01 30 31 96 66

[2Le FCPIE (Fonds commun de placement insertion emploi) a pour objectif de consolider la structure financière des entreprises favorisant l’insertion des publics en difficulté. Il s’agit d’un fonds éthique et solidaire.

90 % de l’épargne collectée est placée dans les entreprises françaises cotées en Bourse et choisies suivant des critères éthiques définis avec les organisations syndicales (politique de l’emploi, qualité des relations sociales, etc.). Les autres 10 % collectés sont directement investis dans des structures solidaires (SA, SARL, SCOP, associations) qui créent des emplois pour des personnes en difficulté


Dans le même numéro

Dossiers

Comment l’épargne solidaire participe à l’insertion

Des épargnants choisissent de placer de l’argent avec un objectif précis : que ces fonds permettent d’aider des créateurs de petites ou micro-entreprises exclus du système financier classique par manque de moyens. Ce placement rapporte aux souscripteurs et en même temps il contribue à réinsérer socialement des publics en difficulté. Guy Courtois préside le comité d’attribution du label Finansol [2] et nous explique le fonctionnement de ce crédit solidaire

Lire la suite…

Exemple de projets réalisés grâce à l’épargne solidaire

La boutique Bio-Ethiquette ouvre ses portes grâce au soutien de la Nouvelle économie fraternelle (la Nef) [4]

Lire la suite…

Un intérêt grandissant pour l’épargne solidaire

Trois questions à Pascale-Dominique Russo, journaliste experte en économie sociale, coordinatrice d’un guide pratique consacré à l’épargne alternative et solidaire édité par Alternatives économiques

Lire la suite…

L’épargne solidaire au service de la création d’une régie de quartier

Grâce à l’appui de Prisme 95, délégation de l’association France Active dans le Val-d’Oise, la régie de quartier de Bezons [6] a ouvert ses portes en 2003. Elle crée une dynamique de quartier proposant aux habitants travail et moments de convivialité

Lire la suite…