N° 886 | du 29 mai 2008 | Numéro épuisé

Critiques de livres

Le 29 mai 2008 | Patricia Delage

Rédiger son mémoire en travail social

Bernard Dobiecki


éd. ESF, 2008 (120 p. ; 19 €) | Commander ce livre

Thèmes : Formation, Écriture

Ouvrage boîte à outil, aide-mémoire, comme le dit l’auteur lui-même, cette deuxième édition actualisée apporte tous les éléments pour la réussite du mémoire de fin de formation en travail social. Sept étapes clés pour cet exercice de style qu’est le mémoire de fin d’études. Le passage à l’écriture est souvent douloureux, toujours réflexif.

Cet ouvrage est avant tout pratique. Pas de littérature mais de la méthodologie, des exemples, des fiches et encadrés courts et précis jalonnent les chapitres. « Produire un mémoire est un travail de longue haleine qui réclame lucidité, courage, ténacité et organisation. » La production du mémoire confine à une meilleure connaissance de soi mais demande à éclaircir pour qui on écrit. Pour soi ? Pour les autres ? Le parcours qui permet de clarifier les positions fait évoluer progressivement « de la personne-projet en recherche pour l’action vers la personne-ressource, à l’écoute, mettant son expérience, sa compétence, au service d’autres. »

Psychosociologue, docteur en psychologie et membre de nombreux jurys en travail social, Bernard Dobiecki apporte sa contribution à aider fortement tout travailleur social confronté au passage à l’écrit pour la rédaction d’un mémoire. L’intérêt de ce court ouvrage réside également dans la possibilité de transférer ces données et conseils pratiques à d’autres formes d’écrit. Toute méthodologie étant bonne à prendre, de la construction de l’objet de recherche à la définition de la problématique et des hypothèses, l’auteur donne réellement les clés, accompagne petit à petit le travail, synthétise, aide à la construction du lien entre concepts et faits.

Les enquêtes, l’analyse de contenu, la constitution d’un échantillon par exemple, sont ainsi minutieusement détaillés. De nombreux étudiants et stagiaires vont apprécier ce guide conçu de manière didactique, linéaire et illustré d’exemples concrets. Un document précieux.


Dans le même numéro

Critiques de livres

Martin Hirsch & Gwenn Rosière

La chômarde et le haut commissaire