N° 1157 | du 19 février 2015

Critiques de livres

Le 19 février 2015 | Jacques Trémintin

Quand les travailleurs sociaux prennent la plume… Témoignages

La revue française de service social


La revue française de service social, numéro 254 porté par la section ANAS 13, septembre 2014, (151 p. – 15 €) | Commander ce livre

Thèmes : Écriture, Pratique professionnelle

Ils sont plus d’une trentaine à avoir trempé leur plume dans l’encrier de leur inspiration et de l’avoir laissé courir, pour décrire une profession dont ils ne retrouvent pas toujours les fondamentaux dans le travail qui leur est demandé. Ils sont jeunes ou plus expérimentés, un peu découragés ou avec encore pas mal d’enthousiasme, directement sur le terrain ou formateurs.

Se faisant historiens, polémistes et/ou analystes, prenant du recul ou réagissant au quart de tour, maniant l’humour tout autant que le ton acerbe, évoquant leur désespérance et leur impuissance comme leur pouvoir d’agir, ces travailleurs sociaux qui agissent d’habitude dans l’ombre ont décidé, pour une fois, de se faire entendre et de se faire lire. Ce qu’ils démontrent, c’est bien sûr qu’ils ont des choses à dire, mais surtout qu’à travers la diversité de leurs postes, ils partagent les mêmes valeurs, les mêmes convictions et des engagements communs. Leur production démontre qu’on a bien tort de passer à côté de l’expertise ainsi déployée. On ne les écoute pas assez et pourtant, quand ils parlent, c’est fichtrement intéressant.

Aux lecteurs qui auraient envie de lire certains de leurs pairs ayant franchi le pas de l’écriture publique (et peut-être d’avoir envie de les imiter), aux lecteurs qui auraient le désir de découvrir le quotidien de ces professionnels en général si discrets (parce qu’avant tout soucieux de protéger l’intimité des publics qu’ils accompagnent), aux lecteurs qui auraient le souhait de rompre avec les idées reçues sur cette corporation (qui, plus que toute autre, véhicule de nombreux fantasmes), il n’y a qu’une solution : se procurer ce numéro de La revue française de service social qui, existant depuis 1946, constitue pour les assistant(e)s de service social un précieux outil de réflexion et d’action.


Dans le même numéro

Critiques de livres

Florence Weber, Loïc Trabut et Solène Billaud (sous la direction)

Le salaire de la confiance

Pascal Mullard, Michel Cambon (illustrations)

Être animateur • Volumes 1 et 2