N° 1197 | du 8 décembre 2016

Critiques de livres

Le 8 décembre 2016 | Jacques Trémintin

Mauvais fils

Raphaële Frier


éd. Talents Hauts, 2015, (95 p. - 7 €) | Commander ce livre

Thème : Homosexualité

Pour Ghislain, c’est l’année du bac. Mais, il n’a guère la tête à ça. S’il manque le lycée, s’il se désintéresse de ses études et s’il fume autant de shit, c’est parce qu’il a fini par se l’avouer : il aime les garçons. Mais comment l’expliquer à ses parents, eux qui ont placé dans leur fils unique tous leurs rêves de réussite, et élevé plus haut que tout le devoir de virilité. Ce que son père veut de lui ? Quels que soient le métier ou les études qu’il choisira : qu’il adopte une posture de mec. Quant à sa mère, elle n’attend qu’une chose : que son fils lui présente sa petite copine. Mais, Ghislain, lui, les filles, ce n’est pas son truc. Ce n’est pas qu’il se sent mal avec elles. Et, c’est comme cela : quand il va rendre visite à Mounir, il est troublé par son copain. C’est de lui qu’il a envie. Tout va basculer quand sa fréquentation d’un bar gay est révélée à sa famille. Loin de la tolérance qui gagne petit à petit le reste de la société, ses parents réagissent avec violence et rejet.
Commence alors une dérive dont l’auteure a voulu qu’elle se termine bien. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas, combien de jeunes gays jetés à la rue par leur famille, même longtemps.


Dans le même numéro

Critiques de livres

Yves-Marie Clément

La peau noire des anges

Alain Bellet

Virée nomade

Florence Cadier

Contre courant