N° 1205 | du 13 avril 2017

Critiques de livres

Le 18 avril 2017 | Jacques Trémintin

Le travailleur social et la République

Olivier Bonnin


éd. TSA/ESF, 2016 (140 p. – 15 €) | Commander ce livre

Thème : Éthique

La lutte contre les injustices et les discriminations, qui sont au cœur de la motivation et de l’ordinaire des travailleurs sociaux, ne peut qu’être en phase avec les valeurs républicaines que sont la liberté, l’égalité, la fraternité et la laïcité. Olivier Bonnin décline ces quatre grands principes, en reliant chacun d’entre eux au quotidien des professionnels de l’action sociale. La liberté se traduit dans le pouvoir d’agir qu’ils cultivent chez les personnes qu’ils accompagnent, refusant leur victimisation et leur infantilisation autant que leur stigmatisation et promouvant leur prise en compte en tant qu’acteur de leur insertion. L’égalité, ils y travaillent en tentant de corriger les iniquités qui frappent les plus fragiles et en encourageant tant leur émancipation que le changement social propre à la favoriser. La fraternité, ils la privilégient à travers le lien social qu’ils contribuent à développer, à entretenir et à amplifier.
Quant à la laïcité, ils l’incarnent en respectant la plus stricte neutralité dans leur mission, accueillant toutes les croyances, toutes les cultures et toutes les convictions et en favorisant la tolérance et le respect des différences quelles qu’elles soient. Reste le défi posé à la démocratie et à la République -et donc aux travailleurs sociaux- par la radicalisation extrémiste, auquel l’auteur propose de multiples réponses possibles.


Dans le même numéro

Critiques de livres

Xavier Bouchereau

La posture éducative

Julien Boyé et Yohan Barata

Travail social autour du monde