N° 1144 | du 25 juin 2014

Faits de société

Le 26 juin 2014

La refondation est avancée

Joël Plantet

Thèmes : Déontologie, Éthique, Travail social, Pratique professionnelle

Quel tournant vont donc entériner ces États généraux du travail social (EGTS) ? Les assises territoriales censées les préparer ne sont pas vraiment faitespour rassurer : réinventerait-on la poudre ?

Des États généraux dignes de ce nom partent en général de cahiers de doléances pour aboutir à… une révolution. Las ! Ceux du travail social risquent de ressembler à une succession de grands-messes préparatoires entérinant au final un changement de paradigme avec au pire, peut-être, des fondamentaux malmenés.La manière dont, par exemple, étaient animées les assises inter-régionales du travail social des régions Ile-de-France et Centre, à Paris le 2 juin, évoquait, en une analogie flottante et frappante, le malaise percutant le secteur : rythme effréné allant jusqu’à évoquer une mauvaise émission télé, animateur-communiquant, n’appartenant pas au terrain et ne connaissant pas tout à fait son sujet, en quête de réponses immédiates…

La restitution des groupes de travail a semblé bien pâle : que ce soit en région Centre ou Ile-de-France, un nombre de participants modeste (80 personnes à la première réunion, «  moins à la seconde  » pour le Centre, 35 personnes aux 3 réunions pour Ile-de-France), et des constats archiconnus depuis des années, voire des décennies : au plan territorial, le besoin de gouvernance au vu d’une coordination problématique, le cloisonnement des services et des institutions… De nouvelles demandes émanant de nouveaux publics sont une fois de plus repérées ; les professionnels, nous dit-on, revendiquent davantage de travail collectif, de décloisonnement, d’implication des personnes accompagnées, de co-formation usagers-professionnels.

Or, ils deviennent actuellement des «  machines à remplir des dossiers, au détriment de l’accompagnement social  » ; apparaît ainsi, c’est rassurant, la revendication de «  revenir au sens de l’accompagnement dans la formation des jeunes professionnels  ». Il est également question de travailler sur les complémentarités des travailleurs sociaux et administratifs. La place des bénévoles et des «  travailleurs pairs  » (intervenant en complémentarité du travailleur social) revient dans le débat de manière récurrente.

Machines à remplir des dossiers au détriment de l’accompagnement social

Les lieux communs ont abondé : «  retisser le lien social  », «  oui à une meilleure coordination  », «  décloisonner  ». Quelques intervenants ont tout de même rappelé que le travail social restait «  trop souvent soumis au travail prescrit, au protocole, au dispositif  ». Il aura fallu la parole (comprimée à l’extrême) de la salle – où «  la base  » n’était que très chichement représentée… – pour rappeler que le terme usager est un mot-valise ; que le besoin affirmé de gouvernance se heurtait à l’absence, lors de ces assises, de l’agence régionale de santé (ARS) et à la réforme territoriale en cours… Mais surtout, se sont insolemment interrogés certains, ne serait-on pas en train de remettre en place ce qui existait il y a trente ans ? La notion de coordination est ainsi une vieille préoccupation, et les comités de liaison (Clicoss) ont récemment disparu…

L’intersyndicale (CGT, FSU, SUD, FAFP) d’une part, la CFDT d’autre part, se sont vus octroyer – après âpre négociation – quinze minutes d’intervention. Ils ont utilement rappelé un climat délétère, le mal-être des travailleurs sociaux, leur non-reconnaissance, la polyvalence imposée, le calibrage du temps d’intervention, la violence croissante des rapports internes au secteur. En s’interrogeant sur le financement des politiques sociales, ils ont déploré «  des discours universalistes et généreux proclamés  ». Il existe des contrepoints à ces pompeuses assises préparatoires. Le prochain numéro de Lien Social explorera la démarche du collectif Avenir Éduc, vivement critique quant à la préparation de ces EGTS… dont la tenue, contrairement à ce qui avait été annoncé, attendra probablement 2015.