N° 1207 | du 11 mai 2017

Critiques de livres

Le 11 mai 2017 | Jacques Trémintin

La citoyenneté à la française

Christophe Bertossi


CNRS éditions, 2016, (270 p. – 20 €) | Commander ce livre

Thème : Citoyenneté

La tradition républicaine est évoquée à tout propos dans le débat public. La distinction entre le privé et le public, la séparation entre l’État et la religion ou encore l’universalisme semblent des principes étalon de la citoyenneté française, dont l’horizon ne peut que difficilement être dépassé. Pourtant, démontre Christophe Bertossi, ces catégories imposées par la sémantique du modèle dominant ne permettent pas de rendre compte de toute la réalité.
Il en veut pour preuve les trente huit aumôneries musulmanes créées depuis 2005 dans l’armée française, quand les Pays-Bas, pourtant champions du multiculturalisme, n’en comptent que deux. Ou encore, ces directeurs d’hôpitaux composant avec les religions dans un espace laïc où l’on naît, où l’on souffre et où l’on meurt. Illustrations des inévitables écarts entre l’idéal-type des valeurs républicaines et la réalité effective des relations sociales. Rappelant combien la question de l’intégration des immigrés ou de la laïcité fut longtemps ignorée, l’auteur évoque la construction des problèmes les uns après les autres et la souplesse des institutions confrontées à la pratique quotidienne.
La citoyenneté se définit non comme un modèle culturel et normatif intangible et figé, mais comme une approche pragmatique à l’intersection de la réalité sociale, des frontières morales entre groupes et des normes des institutions.


Dans le même numéro

Critiques de livres

Hélène Balazard

Agir en démocratie

Hervé Chaygneaud-Dupuy

Citoyen pour quoi faire ?