N° 760 | du 7 juillet 2005 | Numéro épuisé

Critiques de livres

Le 7 juillet 2005 | Jacques Trémintin

Élever son enfant… autrement

Catherine Dumonteil-Kremer


éd. La Plage, 2004 (324 p. ; 29,50 €) | Commander ce livre

Thème : Enfance

Chacun d’entre nous a sans doute feuilleté ou acheté l’un de ces guides à destination des parents qui fourmillent de conseils sur la meilleure façon d’élever un enfant. L’ouvrage publié par les éditions La Plage renouvelle le genre, en s’ouvrant sur des ressources alternatives. Parfois curieux et déroutant, mais toujours passionnant, on trouve ici une approche qui s’appuie tant sur les connaissances de spécialistes que sur l’expertise construite par les parents, quelle que soit la latitude où ils se trouvent.

Ainsi, ces Tziganes chez qui la tradition veut qu’un musicien joue devant la maman enceinte un air composé pour le bébé à naître. La mère fera venir à nouveau le musicien notamment quand l’enfant sera malade. Quoi d’étonnant que se soit développé dans nos contrées la pratique du chant prénatal, source d’harmonie pour un bébé recevant ces sons non l’oreille, mais par sa peau, ses os et son sternum ?

Ainsi, de ces bochimans vivant dans le désert du Kalahari qui autorisent le nourrisson à avoir accès au sein jour et nuit et à téter jusqu’à 90 fois par jour. De quoi soulager bien des mères occidentales que l’on culpabilise de préférer laisser l’enfant s’assouvir à son propre rythme. Ainsi, de cette berceuse africaine parlant de l’odeur dégagée par ces mères de bébés portés constamment et qui urinent et défèquent sur elles, sans qu’elles ne manifestent le moindre signe de réprobation. Et l’auteur de rappeler que les couches, pour être pratiques, ne sont pas obligatoires, du moment que les parents savent se mettre à l’écoute des signaux que l’enfant émet avant de se vider les intestins et la vessie.

Toute l’approche de l’auteur consiste à ouvrir le champ des possibles, en évitant les certitudes et les absolutismes et en encourageant chaque parent à investir ses propres compétences, plutôt qu’à s’en remettre exclusivement aux conseils des spécialistes : « Ayez confiance dans le fait que vous allez devenir un expert de votre famille et que vous saurez faire des choix adaptés pour elle » (p.155).


Dans le même numéro

Critiques de livres