N° 812 | du 12 octobre 2006 | Numéro épuisé

Dossiers

Le 12 octobre 2006

Des exemples à suivre…

Frédérique Arbouet

Dans la fonction publique comme dans les entreprises privées, certaines situations relèvent d’une logique citoyenne exemplaire.

« De nombreux collègues se sont reconnus dans son engagement sportif remarquable, et ils le soutiennent ». C’est en ces termes que la ville d’Alès (Gard) parle de Dominique André, athlète handisport de haut niveau [1], fonctionnaire territorial de la direction du patrimoine immobilier de la ville depuis 2001. Dominique, amputé d’une jambe depuis 1979 et aujourd’hui âgé de 41 ans : « Je bénéficie d’un mi-temps payé plein temps, ce qui me permet de m’entraîner et de participer aux compétitions et aux stages de préparation. Après les Jeux de Sydney, en 2000, je m’interrogeais sur la façon de concilier le professionnel, le sportif, le personnel. Je m’en suis ouvert au maire… » qui l’a embauché. Aucune contrepartie ne lui a été demandée, ni même à la Fédération française handisport : la ville d’Alès a signé un engagement auprès de cette dernière, stipulant qu’elle permettrait à l’athlète de mener sa carrière de sportif à bien… « C’est aussi pour Alès un moyen de reconnaître un citoyen de la ville, sportif de haut niveau aux performances internationales ».

Autre exemple plus au Nord, Jarnac, dans les Charentes. La société Vilquin élabore et fabrique des charpentes métalliques et emploie Jacky Galletaud. Philippe Rimbault, son PDG, en témoigne. « Lorsque nous avions embauché Jacky, il n’était pas handicapé. À la suite de son accident de moto, il a été reclassé au bureau d’études. Ensuite, lorsqu’il s’est lancé ce défi personnel autour du cyclisme handisport, on lui a facilité la vie ». Son emploi du temps est désormais adapté à ses nécessités sportives, sans contrepartie : « Je considère qu’il s’agit d’une action citoyenne… Je ne sais même pas s’il court avec le logo de la société sur son maillot »…


[1Dominique André est champion d’Europe 2005 sur 200m et vice-champion d’Europe sur 100m


Dans le même numéro

Dossiers

Le haut niveau est très exigeant

Entretien avec Jean Minier, responsable de la section compétition de la Fédération française handisport.

Lire la suite…

Handicap et sport de haut niveau : un monde en gestation

La reconnaissance du sportif handicapé de haut niveau a connu en France des avancées concrètes. Mais de nombreux blocages persistent, notamment dans la fonction publique qui attend encore les décrets d’application de la loi sur le sport de 1984.

Lire la suite…